Qui somme nous ?

La Compagnie Théâtre-Machine naît en 2017 à Paris. En réaction à la purge des homosexuels qui s'opère en Tchétchénie, elle créée un spectacle sur les discriminations à partir Le Dernier Jour d’un Condamné de Victor Hugo. En 2019, elle produit Machiavel-Machine pièce dystopique racontant l’ascension au pouvoir d’une politicienne conseillée par Nicolas Machiavel. Tournée vers les jeunes, elle met en scène des spectacles pour l’association des comédiens amateurs du C.R.A.C autour de l’ivresse du pouvoir et du rêve. Soucieuse d’environnement, la compagnie développe des ateliers de théâtre créatifs auprès des 6-10 ans pour les sensibiliser à ces questions de manière ludique. En 2020, La Compagnie a posé ses bagages à Aubervilliers. Elle veut intervenir auprès des publics et des lieux que l’on délaisse pour continuer de faire réfléchir sur l’art, la politique, la société, la vie !

Jason Barrio

Comédien, Metteur en scène, Jason Barrio se forme au conservatoire Maurice Ravel dans la classe de François Clavier. A sa sortie d'école, il met en scène Quartett de Heiner Müller, et y interprète Valmont. La même année, il joue un DRH cynique et calculateur, dans Le Bureau Vide de Frank de Bondt mis en scène par Hugo Layan. En 2019, il écrit et met en scène Machiavel-Machine, spectacle sur les rouages de la politique. Dernièrement, Jason Barrio a assisté Muriel Habrard à la mise en scène de La Campagne du Roi Iota, spectacle onirique tout public présenté au Théâtre de la Reine Blanche début 2020. Aujourd’hui, il répète dans Richard III mis en scène par Baptiste Dezerces, et prépare une prochaine mise en scène.

Sébastien Peyrucq

Sébastien Peyrucq commence sa carrière par une intense formation de danse claquettes (modern-jazz, danse classique, Hip Hop…), qu’il pratiquera pendant plus de dix-sept ans. Mais très vite en pleine adolescence, il se tournera vers le théâtre qui, en plus du corporel et de ce qu’il émane, allie l’élément indispensable à ses yeux : le mot. Après des expériences en tant qu’amateur, il décide de suivre les cours Florent en 2003, pour un cycle de trois ans, sous la direction de Benoît Guibert, Vytas Kraujelis, Antonia Malinova et Julien Kosellek. Depuis cette époque, il travaille ardemment avec divers metteurs en scène sur des performances tels que Rémy Yadan, Yves-Noël Genod, Julie Rodrigue..., des pièces de théâtre de coutures très différentes dont Le colonel oiseau mis en scène par Maryan Liver, Pacamanbo mis en scène par Aurélia Béraldo, Mères sans chattes et AIIRH+ mis en scène par Camille Hazard et lui -même, Supermarché mis en scène par Marie bringuier, Machiavel-Machine mis en scène par Jason Barrio... ainsi que sur des opéras dont La Traviata mis en scène par Arielle Dombasle et crée ses propres spectacles.